JE SUIS CLAIRE

Entrepreneure, Coach, Équicoach et éternelle optimiste.

  • Fondatrice de la Stratégie du Bonheur
  • Créatrice de la formation Devenir Entrepreneur
  • et du programme Vie Extraordinaire
  • Diplômée Instructrice Eponaquest (Linda Kohanov)
  • Certifiée Excellence Coaching Academy (Max Piccinini)
  • Présidente et membre fondatrice de l’association Eponaquest France

Ma mission est de vous accompagner à réaliser votre mission de vie et à impacter le monde positivement

Voici en quelques lignes l’histoire qui nous amène à nous rencontrer aujourd’hui :

 

« Aussi loin que je me souvienne,

je me suis fait la promesse de croquer la vie à pleines dents,

quoi qu’il arrive ! »

1990

J’ai 6 ans et on vient de déménager. Mon papa au cœur tendre, voulant à tout prix préserver une amitié d’école maternelle, m’inscrit au cours de poney auquel participe ma meilleure amie : Anne.

Cette amitié dure toujours et ce fut la naissance d’un amour profond pour cet animal fantastique qu’est le cheval.

2000

J’ai maintenant 16 ans et je vais au lycée. Je suis curieuse et travaille juste ce qu’il faut pour contenter mes parents, j’ai beaucoup d’amis. Ce n’est pas facile pour mes parents de trouver l’argent, mais on arrive à me payer les cours d’équitation une fois par semaine. On applique le « crowdfunding » à l’ancienne à l’occasion des Noëls et anniversaires, en faisant participer grands parents et parrain, marraine au financement de cette passion grandissante. Quand je serai grande, je veux être monitrice d’équitation ! Ou bien psychologue … Et il faut dire que j’aime beaucoup le théâtre aussi.

A la maison c’est moins drôle. Certes mes sœurs et moi ne manquons pas d’amour, mais notre père est dépressif et je dois dire que ça ne semble pas s’arranger avec le temps. A force de voir mon père si malheureux, je me suis fait la promesse de croquer la vie à pleines dents, quoi qu’il arrive.

2008

L’adolescente a laissé place à la jeune adulte. Les études supérieures sont finies : j’ai fait une école de commerce, sûrement pour rassurer mon père. Il craignait de me voir devenir monitrice d’équitation (un boulot trop dur physiquement et mal payé) ou psychologue (trop dur émotionnellement de voir les gens malheureux défiler toute la journée). Et puis, un CDI c’est le graal pour un papa fonctionnaire.  

Résultat : je travaille pour une multinationale, dans une tour de la Défense, 60 heures par semaine. Adieu la nature, adieu les chevaux, c’est à peine si je me souviens de mes rêves d’enfant. Place à la carrière, aux déplacements professionnels aux 4 coins de l’Europe et aux prévisions d’expatriation sur le continent américain. Mais la Vie en a voulu autrement…

En septembre, cette année-là, quelques jours après la rentrée scolaire, je reçois un appel de ma mère qui changera ma vie à jamais : mon père a mis fin à la sienne.

Septembre 2008

C’est le début de ma deuxième vie. Cette période est à ce jour la plus difficile que j’ai vécue et je ne souhaite à personne de traverser de si terribles épreuves. Mais c’est aussi le plus beau cadeau qui m’ait été offert : l’opportunité de me reconnecter à moi-même, de trouver ma raison d’être et de la réaliser.  

La route a été longue et pleine d’embuches. D’abord j’ai dû prendre soin de moi et retrouver l’énergie de me lever chaque matin. Après un tel traumatisme, j’étais totalement vidée. Ensuite, j’ai puisé au fond de moi le courage de lâcher ce qui ne me correspondait plus : le job de cadre à potentiel à la Défense, la vie parisienne, le conjoint… Et maintenant que faire ?

J’ai choisi de revenir vivre près de ceux que j’aime : ma mère, mes sœurs. Bien décidée à rester célibataire tant que je n’aurais pas trouvé l’homme avec qui partager ma vie, j’ai eu la surprise de le voir entrer dans ma vie pile à ce moment-là !  J’ai trouvé un job de consultante qui m’a permis de découvrir de nouveaux horizons, le temps de réfléchir à mon virage professionnel inévitable. J’ai aussi pris le temps refaire des activités qui me plaisais :  l’équitation, la nature, apprendre la photographie, voyager… Et puis un jour j’ai reçu un peu d’argent suite à la mort de mon père, je voulais les utiliser symboliquement. J’ai donc décidé de les investir dans une passion qui m’animait tant et qui lui faisait peur jadis, comme pour lui faire un pied de nez : me voilà donc toute nouvelle propriétaire d’une magnifique jument noire appelée Espéranza.

« Ce que je n’avais pas imaginé,

c’est que c’est un cheval qui me guiderait

vers mon chemin de vie ! »

Espéranza a un passé difficile et manquait cruellement de confiance en l’homme. Il m’a donc fallu du temps pour gagner sa confiance et ensuite monter sereinement sur son dos. Mais l’univers, ce coquin, n’allait pas en rester là : un objet lourd qui tombe, une jument qui s’emballe et voilà Claire la tête dans le sable avec un coccyx cassé et un poignet fêlé ! Le corps physique a mis quelques semaines à se rétablir. Mais ce qui avait vraiment été fêlé, c’était l’émotionnel : impossible de m’approcher de ma jument sans faire une crise de panique. L’aide des professionnels de l’équitation a un peu aidé, mais Espéranza m’a vite fait comprendre qu’elle ne pourrait avoir confiance en moi que si j’avais moi-même confiance en moi.

Grâce à cette magnifique jument noire au tempérament de feu et au grand cœur, je me suis ouverte à un tout nouveau monde : celui du développement personnel. J’ai lu d’une traite le « Tao du Cheval », best seller écrit par Linda Kohanov, une pionnière du développement personnel facilité par les chevaux. Et moins de 6 mois après j’étais chez elle, en Arizona pour apprendre le métier ! J’ai ré-appris à écouter mon corps, retrouvé l’accès à mon intuition, à ma puissance intérieure. Ma relation avec Espéranza s’est transformée, ma relation aux autres aussi.  Et surtout j’ai trouvé les clés pour apprendre à m’aimer et me faire confiance.

Crédit photo : Pretty Horse Photography

Aujourd’hui

Je vis dans un écrin de verdure, dans les Flandres françaises, entourée de mes chevaux. Espéranza est toujours à mes côtés et a trouvé sa voie en accompagnant les clients avec un talent incroyable. La famille s’est agrandie, avec mon amoureux nous avons 2 formidables enfants.

J’ai quitté le monde des grandes entreprises et suis devenue entrepreneuse pour me consacrer à ma mission de vie. Je suis coach et équi-coach, un joyeux mélange de psychologue et de monitrice d’équitation, à ma sauce. Ce qui est formidable c’est que je peux associer mes années d’expérience dans le business et l’entrepreneuriat à mes compétences de coach pour aider les futurs entrepreneurs à sauter le pas eux aussi, vivre de leur passion et impacter le monde.

 

Et vous : Vous êtes unique !

Il n’y a et il n’y aura qu’une seule personne sur Terre capable de changer le monde comme vous pouvez le faire.

Si vous ne le faites pas, personne ne pourra le faire à votre place et le monde devra vivre sans le cadeau que vous avez à lui offrir.

Ma mission est de vous aider à retrouver votre flamme intérieure et à la raviver.

Elle est peut-être bien cachée, ou écrasée par les épreuves de la vie.

Mais elle est bien présente en vous.

Et elle n’attend que vous pour briller de mille feux !

 

Crédit photo : Pretty Horse Photography

« À vous maintenant de faire rayonner votre flamme 

et par votre exemple lumineux, d’inspirer les autres à faire de même.

C’est ça, la Stratégie du Bonheur ! »

 

Passez à l’action et créez la vie de vos rêves !

Dans ce guide basé sur l’action : 

  • Découvrez les 5 plus grands regrets des personnes en fin de vie.
  • Apprenez les 3 étapes incontournables des personnes qui ont le plus de succès et vivent sans regret.
  • Connectez-vous à votre plus grand rêve maintenant.
  • Et apprenez comment le réaliser avec une série d’exercices.